Historique du forex

Depuis toujours, les échanges ont existé, mais sous d’autres formes. Dans un premier temps, il y eut les échanges de biens, un système pas très pratique et qui nécessitait beaucoup trop de temps de négociation, compte tenu de la diversité des biens échangés.

Les métaux furent ainsi frappés de sorte qu’il y ait une normalisation de la valeur de chaque bien par rapport à ces métaux, l’or, l’argent et le bronze. Ces métaux sont officiellement devenus de la monnaie, et au fur et à mesure du temps, des billets et des reçus sont apparus afin de faciliter les échanges.

Au Moyen-âge, comme chaque région, chaque pays, chaque état avaient leur propre monnaie, un premier marché des changes se met naturellement en place et les échanges se font par des billets et des reçus.

C’est en 1930 que débutent les échanges de devises étrangères telles qu’il est connu aujourd’hui, autour d’un étalon pivot, avec comme étalon de base, la livre sterling. Toutes les autres monnaies s’échangeaient donc contre la livre sterling avant de s’échanger contre une autre monnaie. La Seconde Guerre mondiale ayant complètement effondré l’économie mondiale, la livre sterling perdit toute sa valeur, remplacée par le dollar, monnaie puissante de l’époque.

En 1944, l’Accord de Bretton Woods marque un tournant décisif dans le système monétaire international. Cogité depuis quelques années déjà, cet accord a réuni 44 nations qui ont créé la Banque Mondiale et le Fonds Monétaire International. Cet accord décide alors officiellement de considérer le dollar comme étalon de base, lui-même relié à l’or par une valeur fixe, en l’occurrence 35$ l’once. Toutes les devises étaient alors liées par le dollar, mais n’étant pas vraiment flottantes, les spéculations n’avaient pas encore lieu d’être.

En 1971, le président Nixon suspend la convertibilité par rapport à l’or, et toutes les devises sont alors flottantes, dont le dollar. C’est-à-dire que leurs valeurs dépendent des cours définis par l’importance des demandes et des offres.

Depuis, le marché des changes est aussi appelé Forex, une contraction des termes anglais, Foreign Exchange. Il est le second plus important marché financier, après le marché des taux d’intérêt, avec plus de 1000 milliards de dollars de transaction par jour.

Il existe huit principales devises, dont le dollar, l’euro, le yen et la livre sterling, et toutes autres devises secondaires doivent passer par la parité devise principale/devise secondaire, mais ne peuvent s’échanger entre elles, sauf mesures exceptionnelles.

Depuis 2002, on note une recrudescence des intérêts des particuliers pour le Forex , qui offre une accessibilité sans précédent à ces derniers. Ils font alors partie des acteurs de la vie financière, avec les banques, les institutions financières et les entreprises, et plusieurs plateformes sont mises en place afin de faciliter leurs transactions. Les informations sont ainsi les mêmes pour tout le monde, et grâce à Internet, elles sont constamment mises à jour.

Aujourd’hui, le marché du Forex est ouvert 24 h/24, 5 jours sur sept et présente des avantages considérables par rapport aux autres marchés financiers comme le marché des actions ou le marché des futures.